Tableau dpf

Epidor, l’établissement public territorial du bassin de la Dordogne, a souhaité s’engager dans une expérimentation de transfert de gestion du domaine public fluvial du bassin de la Dordogne sur une durée de trois ans.   Cette expérimentation s’organiserait autour de deux conventions passées :

  • d’une part sur la partie classée navigable dont la gestion est assurée par Voies Navigables de France (VNF). Elle concerne la rivière Dordogne à l’aval du barrage de Bergerac (Salvette) et l’Isle à l’aval du barrage de Coutras (Laubardemont),
  • d’autre part sur la partie classée non navigable dont la gestion est assurée par les services de l’Etat (DDT). Elle concerne la rivière Dordogne entre Argentat et Bergerac (y compris canal de Lalinde), la Vézère à l’aval de Montignac, l’Isle à l’aval de Périgueux, la Dronne à l’aval de Coutras et le Moron à l’aval de la RD 669.

Le domaine fluvial transférable sur le bassin de la Dordogne totalise 475,5 km et s’étend sur 3 régions (Limousin, Midi-Pyrénées et Aquitaine) et 4 départements (Corrèze, Lot, Dordogne et Gironde).

 

A la une 1